En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Blé au stade début tallage début 2020 en Occitanie Messagerie Ouest Occitanie

Céréales : les semis d’octobre au stade tallage

10 décembre 2020

Les premiers semis de céréales présentent déjà deux talles tandis que les plus tardifs sont en cours de levée.

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas… Suite à un mois de novembre peu pluvieux, les semis de céréales ont pu se réaliser dans de bonnes conditions et se terminer avant la fin du mois. En raison des récoltes parfois tardives des cultures d’été, les dernières céréales semées sont en cours de levée. A l’opposé, les premiers semis (vers le 20 octobre) sont en plein tallage, avec déjà une seconde talle qui se met en place.

Il faut un cumul d’environ 300°C jour entre la levée et le stade début tallage.

Tableau 1 : Dates prévisionnelles du stade début tallage en blé tendre

Les températures actuelles freinent l’apparition des feuilles et retardent l’atteinte du stade début tallage pour les semis de novembre.

Doit-on rouler pour faire taller ?

Le temps sec de novembre a offert l'opportunité de rouler les blés et les orges d'hiver, qui avaient parfois, en sol argilo-calcaire, des contacts sols-racines un peu limités.

Si en tentant d'arracher quelques plantes, celles-ci se détachaient facilement et montraient des racines recouvertes d'un feutrage blanc, le roulage était possible.

En favorisant les échanges racinaires, le roulage permet une alimentation normale des plantes à l’automne et un redémarrage plus rapide au printemps. Il ne fait pas taller mais aide la plante à se développer correctement, sans prendre de retard suite à une mauvaise alimentation racinaire. Le roulage permet aussi, les années très sèches, de faire remonter l’eau vers la surface en rappuyant le sol (cas assez rare).

Différents types de rouleaux sont utilisables. Il est surtout recommandé d’intervenir après 2 feuilles et avant le redressement et à vitesse faible à modérée (la vitesse modérée permettant de défaire les mottes de surface).

Lorsque la parcelle est roulée après redressement, les maîtres-brins se cassent. Les talles prennent la place : l’aspect visuel est celui d’un blé plus tallé mais en réalité, le maître-brin est détruit.

Rouler ne fait pas taller, les avancées de stade ne sont liées qu’aux sommes de températures cumulées. A partir du stade tallage, une nouvelle talle apparaît tous les 100° jours cumulés (la température moyenne journalière correspond à la somme des températures mini et maxi divisée par deux.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10