Des doigts tiennent un épi embryonnaire de céréales devant un double décimètre, afin de diagnostiquer le stade épi 1 cm Messagerie Poitou-Charentes

Céréales : le stade épi 1 cm approche

03 mars 2022

Les conditions de cette campagne sont plutôt favorables au développement hivernal des céréales, favorisant, sous réserve de semis réussis, une bonne implantation et limitant le lessivage, ce qui permet aux cultures de profiter de la minéralisation automnale et de reliquats souvent abondants. Le point les prévisions du stade épi 1 cm.

Depuis le début de l’automne, la campagne se caractérise par des températures plus froides que ces dernières années, alternant avec quelques périodes plus douces. Le cumul des températures depuis les semis est proche de la médiane, voire légèrement en dessous. L’année se distingue également par une pluviométrie cumulée bien plus faible que la normale : elle se situe au niveau des hivers les plus secs de ces cinquante dernières années.

Le bon état général actuel permet d’observer des céréales qui se redressent. Si les conditions se maintiennent, les semis de fin octobre devraient atteindre le stade épi 1 cm entre le 5 et le 15 mars, à des dates normales, voire quelques jours en avance, du fait des conditions poussantes actuelles et l’absence de stress majeur.

Derrière cette tendance se cache une assez forte variabilité qui peut s’expliquer par différents facteurs. D’une façon générale, le stade épi 1 cm est en partie dépendant du dynamisme de la croissance de la culture. Les écarts observés cette année sont bien reliés à cette dynamique :

- Les semis très précoces, avant le 15 octobre, ayant levé rapidement et profité de la douceur de la fin octobre, ont atteint le stade épi 1 cm ou l’atteignent actuellement.

- Les cultures très développées sont parfois plus en avance (de 5 à 10 jours). Ces forts développements peuvent être liés à l’un ou plusieurs des éléments suivants :

• une fertilisation précoce importante,
• des sols minéralisant beaucoup (teneur en matière organique élevée, limons sains) et/ou apports fréquents de produits résiduaires organiques,
• des densités de peuplements élevées.

- Les semis de novembre, voire de décembre, sont moins développés. A noter qu’avec le mois de novembre plus froid que la normale, l’écart de date d’atteinte du stade épi 1 cm sera souvent lissé par rapport à des semis plus précoces.

Arrivées au stade épi 1 cm, les céréales débutent leur montaison et leurs besoins en éléments minéraux, notamment en azote, croissent rapidement.

Tableau 1 : Exemples de prévisions de stades en 2022, simulés pour une variété précoce à montaison (note = 4) et demi-précoce à montaison (note = 3) en situation saine et normalement pourvue en azote
Exemples de prévisions de stades en 2022

Estimation du 28 février 2022

Attention aux « fausses précocités » du stade épi 1 cm

• Dans certains cas, et notamment sur des semis précoces en fortes densités, des développements importants peuvent laisser penser que le stade épi 1 cm est atteint. Ceci est particulièrement visible sur blé dur ou sur certaines variétés de blé tendre peu sensibles à la durée du jour. Mais il peut parfois s’agir de « fausse précocité », ne traduisant pas l’âge physiologique réel de la plante. Si les entre-nœuds commencent à s’allonger de manière anticipée, les apex restent peu développés et non différenciés. Des observations à la loupe binoculaire permettent de distinguer ces épis anormalement précoces des épis réellement au stade épi 1 cm.

• Parfois, il arrive aussi qu’un faux-nœud apparaisse sous le plateau de tallage et laisse penser à un stade plus avancé.

• Enfin, il pourrait y avoir également de l’élongation précoce de « vrais » entre-nœuds, parce que le temps actuel est très poussant, et qu'avec une végétation assez dense, les tiges entrent en compétition pour la lumière et s’allongent.

Plantes au stade 1 nœud : photo du haut avec faux entre-nœud apparu / photo du bas, tige plus classique
Plantes au stade 1 nœud : en haut, faux entre-nœud apparu / en bas, tige plus classique

Comment observer le stade épi 1 cm ?

Prélever 20 plantes dans une zone homogène de la parcelle et ne garder que le maître-brin.

• Sectionner un maître-brin et fendre la tige dans le sens de la longueur.

• Mesurer avec un décimètre la distance (en mm) entre le sommet de l'épi et le plateau de tallage défini par le point d'insertion de la première feuille, juste au-dessus du niveau d'insertion des premières racines ou des bourgeons racinaires.

• Réaliser la moyenne des mesures en mm et l’écart-type : mesurer au moins sur 10 plantes consécutives. Si la parcelle est hétérogène, faire plusieurs points de prélèvement.

• Le stade épi 1 cm est atteint quand la distance moyenne du sommet de l'épi au plateau de tallage est supérieure ou égale à 10 mm.

Parfois, il arrive qu’un faux-nœud apparaisse sous le plateau de tallage : il vaut mieux l’exclure de la mesure de hauteur de l’épi.

Comment observer le stade épi 1 cm

Message rédigé par ARVALIS - Institut du végétal avec l’appui des techniciens des Chambres d’Agriculture de la Charente, Charente-Maritime et de la Vienne, Coop de Mansle, Coop de Matha, Coop Sèvre et Belle, Isidore, Océalia, Piveteau, SCEA Loulay, Ets Piveteau, Soufflet.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10