En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Observations du stade du blé tendre en février 2021 en Normandie Messagerie Normandie

Céréales : le point au 5 février

11 février 2021

La douceur de l'automne 2020 a permis de bonnes conditions d’implantation des céréales. Dans la majorité des situations, les cultures présentent actuellement un état végétatif favorable.

Après un début de campagne très doux, un début d’année frais

Les céréales sont actuellement en plein tallage. Depuis le semis, le cumul de températures est légèrement excédentaire ; néanmoins, la fraîcheur de janvier a permis le retour à un rythme de croissance proche des normales saisonnières. Dans la majorité des parcelles, les céréales sont bien implantées, avec un développement favorable.

En termes de cumul de pluviométrie, un gradient Est-Ouest est observable depuis l’implantation des cultures (carte 1). La Manche recense d’importants cumuls – plus de 630 mm depuis le 1er octobre 2020, alors qu’ils sont largement inférieurs dans l’Eure (330 mm).

Carte 1 : Cumul de pluies (en mm) du 1er octobre 2020 au 30 janvier 2021 en Normandie

Pour l’ensemble de la région, il n’est pas rare d’observer, dans les parcelles de limon, que l’eau séjourne en surface et peine à s’infiltrer après un épisode pluvieux.

Désherbage : des situations bien maîtrisées dans l’ensemble

Dans la plupart des parcelles, les désherbages d’automne ont pu être réalisés dans des conditions satisfaisantes. Ils présentent de bonnes efficacités grâce aux larges fenêtres d’intervention possibles en novembre.

Les situations très infestées de graminées restent toutefois problématiques avec des ray-grass et des vulpins qu’il sera difficile de contrôler désormais – notamment en cas de résistance aux produits foliaires. Si nécessaire, une intervention peut être programmée dès que la portance des sols et les conditions météo le permettront. Sur des graminées très développées (stade tallage), les efficacités des herbicides seront limitées, voire nulles en présence de populations résistantes.

Message rédigé par ARVALIS - Institut du végétal en concertation avec AGRIAL, la coopérative de Bellême, la Coopérative de Creully, Nat ’up, SEVEPI et SOUFFLET.
Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10