En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Parcelle de blé dur immature avec verse en Occitanie Messagerie Ouest Occitanie

Céréales : évaluer le risque de verse

11 mars 2021

Dans la majorité des parcelles de céréales, le risque de verse est à un niveau modéré. La date de semis est un facteur particulièrement déterminant cette année. Quelles stratégies possibles ?

Sur les semis très précoces, le développement des blés durs et de la plupart des blés de force étant en avance, le risque de verse est modéré, ponctuellement important. Il est nécessaire de faire attention aux variétés les plus sensibles comme KWS OXYGENE, ETINCEL (orges d’hiver), ATOUDUR, ANVERGUR (blés durs) et FORCALI, METROPOLIS, PROVIDENCE (blés tendres), surtout en sol profond.

Pour les dates de semis plus classiques (à partir de fin octobre), le risque est plus limité.

Figure 1 : Grille de calcul du risque verse en céréales

Figure 2 : Echelle de sensibilité variétale en blé dur

Figure 3 : Echelle de sensibilité variétale en blé tendre

Figure 4 : Echelle de sensibilité variétale en orges

Les conditions d’application déterminantes

Les régulateurs de croissance doivent s’employer dans les meilleures conditions afin de bénéficier au maximum de leur potentiel. Les applications sont à réaliser sur des cultures saines et dans des conditions climatiques favorables.

Les températures sont un élément à prendre en compte, mais également le rayonnement au moment de l’application et des jours qui l’encadrent. De plus, une absence de pluie dans les 2 heures suivant l’intervention permet d’assurer l’efficacité du produit.

Tableau 1 : Conditions optimales d’utilisation des régulateurs de croissance

Afin d’éviter tout risque de phytotoxicité pour la plante et optimiser l’efficacité des régulateurs, il convient de les appliquer sur des cultures en bon état (indemnes de viroses et alimentées correctement en eau et en azote) et si possible, dans des conditions climatiques « poussantes » (pas d’excès d’eau, températures douces et sans grandes amplitudes thermiques). Cette vigilance est d’autant plus importante dans le cas de mélanges de produits de différents usages.

Quelques exemples de stratégies de lutte

Tableau 2 : Exemple de stratégies de régulation en blé dur pour un risque de verse moyen

Tableau 3 : Exemple de stratégies de régulation en blé tendre pour un risque de verse moyen

Tableau 4 : Exemple de stratégies de régulation en orges pour un risque de verse moyen

Consultez toutes les stratégies disponibles notamment en cas de risques élevés dans le guide Choisir et décider – Interventions de printemps 2021 :
- Blé dur
- Blé tendre
- Orges

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10