En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Blé tendre au stade montaison en mars 2020 en Occitanie Messagerie Ouest Occitanie

Céréales : entre début tallage et montaison

12 mars 2020

Les semis de céréales de janvier sont à début tallage tandis que ceux d’octobre sont en cours de montaison. Attention à l’observation des « faux stades », notamment en blé dur.

Les températures de février sont très douces, les stades continuent à avancer vite.

Il faut cumuler 80 à 100 degrés-jour (somme des températures moyennes journalières) pour qu’une plante augmente d’une talle. En janvier, à Auch, nous avions cumulé environ 230° jour. A ces chiffres, il faut ajouter 280° jour pour le mois de février.


Les parcelles encore ennoyées sont en situation de stress, les plantes sont en état végétatif et leur croissance est bloquée momentanément (photo prise dans le Lauragais – début mars 2020 - M. Killmayer - ARVALIS).

Les semis d’octobre sont en montaison depuis plus de 10 jours. Les semis de novembre débutent le stade épi 1 cm, tout comme les blés durs semés début décembre.

Les prévisions annoncées concernent les parcelles déjà ressuyées. Le stade montaison devrait commencer fin mars pour les semis de janvier. Les semis d’octobre ont entre 15 et 20 jours d’avance sur les normales.

En blé tendre

Tableau 1 : Prévisions de stade pour les blés tendres – Poste météo d’Auch (32)

En blé dur

Tableau 2 : Prévisions de stade pour les blés durs – En Crambade (31)

Certains blés durs sont parfois visuellement plus avancés que leur stade réel, notamment sur les semis les plus précoces. En effet, d’après nos observations sur semis de fin octobre, le stade épi 1 cm mesuré est largement dépassé (épi 2,5 cm) ; pourtant, lors du dénombrement du nombre de feuilles mis en place, la plante est en réalité plus juvénile. Dans ces situations, le stade 2 nœuds n’arrivera pas début mars mais vraisemblablement fin mars. Pour les semis de fin octobre et début novembre, ce phénomène va impacter l’arrivée du stade 2 nœuds sur les prévisions annoncées (il faut rajouter 15 à 20 jours aux dates affichées). Pour les autres dates de semis, ce phénomène ne devrait pas être présent, mais à vérifier dans les semaines à venir.

Pour rappel, le stade 1 nœud est atteint lorsque l’épi est entre 3 et 5 cm au-dessus du plateau de tallage.

Figure 1 : Illustrations du stade 1 nœud en blé tendre

Orges de printemps : des stades très variables selon la période de semis

Pour la région, on peut retenir pour l’instant trois grandes périodes de semis des orges de printemps : fin novembre, courant décembre et janvier. Les températures très douces ont permis des levées rapides, quelles que soient les périodes d’implantation.

Tableau 3 : Prévisions de stade pour les orges de printemps – Station Montans (81)


Tableau 4 : Prévisions de stade pour les orges de printemps – Station Auch (32)

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10