En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Vulpins présents dans une parcelle d’orge d’hiver, avant désherbage, en février 2019, à Cessey-sur-Tille, en Bourgogne-Franche-Comté Messagerie Bourgogne-Franche-Comté

Céréales : désherber avant d’apporter de l’azote

21 février 2019

Bien que les herbicides appliqués au cours de l’automne dernier aient déjà fait du bon travail, beaucoup de situations méritent un rattrapage. Fertilisation et désherbage sont indépendants d’un point de vue technique, mais les deux sont liés agronomiquement : si l’azote est apporté sur une culture non désherbée, l’engrais bénéficie autant aux adventices qu’à la culture.

Ne pas cultiver les mauvaises herbes

Les espèces comme les ray-grass, bromes et vulpins réagissent positivement à l’azote apporté et sont capables d’absorber 20 à 40 kg N/ha en sortie hiver. Donc, inutile de se précipiter pour appliquer un premier apport d’azote, d’autant plus cette année avec des reliquats d’azote sortie hiver souvent élevés.

Au contraire, il faut désherber en profitant de conditions particulièrement favorables en ce moment. Dans ces conditions, les graminées adventices ne sont pas stimulées par la fertilisation azotée, donc potentiellement sont plus faciles à détruire. C’est encore plus à considérer dans les orges d’hiver que dans les blés, étant donné la contrainte d’un manque cruel de solutions de désherbage en sortie d’hiver.

De l’hygrométrie et des sols frais pour désherber

Les herbicides antigraminées utilisables à cette époque sont des produits systémiques appartenant :
► au groupe B des Sulfonylurées (Méso, iodosulfuron…) sur blés,
► ou à celui des FOPs (Clodinafop…) sur blés / DENs (Pinoxaden) sur blés et orges, soit le groupe A.

Tableau 1 : Solutions antigraminées utilisables sur céréales en sortie d’hiver

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Sur les graminées adventices encore sensibles à ces produits, respecter les doses recommandée est gage d’efficacité. Quand on ne connaît pas le statut de résistance de la parcelle, associer des produits des deux groupes à leurs doses pleines est non seulement onéreux mais aussi sans garantie de résultat.



Sous réserve que les graminées adventices présentes, vulpins et ray-grass, soient encore sensibles à ces familles, le mode d’emploi des produits concernés est régi par des conditions d’emploi bien précises (tableau 2).

Tableau 2 : Conditions d’emploi des herbicides de sortie d’hiver

Une ambiance d’hygrométrie élevée (> 70 %) au moment de l’application est gage de réussite du traitement.

Si l’ajout d’adjuvant est toujours gagnant sur les graminées adventices, la question de l’ajout de sulfate d’ammonium (ex : Actimum : 1 l/ha) se pose avec les antigraminées du groupe des sulfonylurées, en formulation OD. A noter que le mélange Huile 1 l + Actimum 1 l, ne fait pas partie des recommandations de Bayer, avec Atlantis Pro et Archipel Duo (sauf cas particuliers). L’ajout d’Actimum n’est généralement pas recommandé en cas d’ajout d’un antidicotylédones.

Article rédigé par les partenaires de « Objectif Cultures Propres » (OCP) Bourgogne Franche - Comté :
PELCE Luc et CHAVASSIEUX Diane (ARVALIS), BONNIN Emmanuel (Soufflet Agriculture), BOUCHIE Jean Michel (Axereal), BOULLY Christine (Bourgogne du Sud), CHOPARD Patrick (CA39), COURBET Emeric (CA70), DELATTRE Marc (Columa Végéphyl), GELOEN Michael (Terres Inovia), GOULIER Jean-Baptiste (CA21), GUITTARD Jean Michel (Terre Comtoise), KOEHL Philippe (Interval), LACHAUD Dominique (SAS Ruzé), LOISEAU Marie-Agnès (CA89), MIMEAU mickael (Dijon Céréales), PAGEOT Michel (SAS Bresson), PETIT Amélie, (SeineYonne), PETIT Marie-Sophie (CRA BFC), SCHNOEBELEN Frank (CA25-90), VILLARD Antoine (CA71) et ZAMBOTTO Cédric (CA58).

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10