En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Adventices (ray-grass) dans une parcelle de blé dur en l’automne 2018 à l’ouest de l’Occitanie Messagerie Ouest Occitanie

Céréales : désherbage recommandé

29 novembre 2018

Une intervention en postlevée précoce des céréales est à prévoir dans les parcelles fortement infestées par les graminées. Rappel des conditions d’application à respecter.

Les interventions d’automne sont stratégiques, plus particulièrement dans les situations infestées en graminées telles que ray-grass, vulpie ou vulpin :
⇒ Les interventions d’automne permettent d’utiliser des matières actives appartenant à des groupes de modes d’action différents de ceux qui sont le plus sujets aux risques de résistance.
⇒ Elles assurent une maitrise de la concurrence précoce. En infestation moyenne à forte, la nuisibilité des adventices s’exerce dès les premiers stades de développement du blé. Par ailleurs, une intervention précoce permet d’éliminer les mauvaises herbes avant de fertiliser la culture.
⇒ Un rattrapage au printemps pourra s’avérer nécessaire dans les situations les plus critiques.

Cet automne, les conditions climatiques humides du mois d’octobre ont été favorables à la réalisation de traitements herbicides de prélevée efficaces.

Sur les parcelles de céréales présentant des salissements en graminées mal maîtrisés les années précédentes et pour lesquelles il n’a pas été réalisé d’intervention en prélevée, un désherbage d’automne en postlevée précoce est fortement recommandé.

Pour les parcelles confrontées à de fortes populations de ray-grass résistants aux herbicides des groupes (HRAC) A et B, un programme basés sur 2 interventions d’automne (une prélevée suivie d’une postlevée précoce) est nécessaire pour assurer une efficacité satisfaisante.

Respecter certaines conditions d’utilisation pour allier efficacité et sélectivité

L’efficacité des produits racinaires est surtout liée au sol : type de sol et humidité en particulier. L’idéal est qu’il pleuve 10 à 15 mm dans les 10 jours qui suivent l’application.

Les applications doivent être positionnées avant le stade 2-3 feuilles des adventices.

En ce qui concerne le risque de phytotoxicité, il est variable selon :
• les associations choisies ;
• le stade et l’état de culture : ne pas intervenir en post avant 1 feuille ;
• attention aux amplitudes thermiques et aux périodes de froid (capacité de la céréale à détoxifier) d’autant plus préjudiciables suite à une période plus poussante ;
• le type de sol : vigilance sur les sols battants ou filtrants. Eviter les fortes pluies après l’application et préférer les interventions de post sur une culture bien implantée.

Pour les risques de phytotoxicité d’herbicide d’automne, il faut être vigilant par rapport aux conditions d’application (gel, fortes amplitudes thermiques…).

Tableau 1 : Solutions de désherbage utlilisables en postsemis – prélevée (liste non exaustive pour les situations avec ray-grass)

Tableau 2 : Postlevée 1 à 3 feuilles : produits à pénétration racinaire et à modes d’action différents des antigraminées foliaires

⇒ solutions à privilégier en fortes infestations ray-grass et en prévention ou gestion des populations résistantes

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

1 commentaires 30 novembre 2018 par GRIFFOIN

bien mais publier beaucoup trop tard