En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Sol encore nu juste après les semis de blé en 2018 dans le centre : peut-on désherber en prélevée ? Messagerie Centre / Ile-de-France / Auvergne

Céréales : attendre le retour des pluies pour désherber

11 octobre 2018

Les chantiers de semis de céréales ont démarré... En cas de pression adventices, mieux vaut désherber en postlevée, les conditions météo actuelles étant peu favorables aux interventions de prélevée.

Semer en dernier les parcelles les plus problématiques vis-à-vis du contrôle des graminées

Dans les parcelles qui le permettent, il est fortement recommandé de semer plus tardivement avec une variété adaptée à ce créneau de semis. L’objectif est de limiter au maximum le nombre d’adventices qui lèveront en concomitance avec la culture. L’efficacité des herbicides en sera optimisée.

Privilégier les herbicides de postlevée sur les parcelles en cours de semis si ces dernières doivent être désherbées

L’humidité du sol est un facteur essentiel pour que les herbicides appliqués soit efficaces. En effet, les herbicides disponibles à l’automne sont quasi-exclusivement des produits racinaires. Il faut que les substances actives soient dissoutes dans la solution du sol pour pouvoir être absorbées par les adventices. Un sol sec implique une faible efficacité des herbicides racinaires. Il est donc préférable d’attendre le retour des pluies pour désherber les premières parcelles semées si elles le nécessitent.

Tableau 1 : Facteurs influençant l’emploi des herbicides racinaires

Retrouvez toutes nos préconisations dans le guide spécial « désherbage ».

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant