Dissection du blé tendre au stade épi 1 cm en mars 2022 en région Centre Messagerie Centre / Ile-de-France / Auvergne

Blé tendre : le stade épi 1 cm approche

17 mars 2022

Les premiers semis du Centre ont déjà atteint le stade épi 1 cm, avec une légère avance par rapport à la médiane des vingt dernières années ; et les semis intermédiaires devraient l’atteindre d’ici la fin de la semaine. En Auvergne et Ile-de-France, les prévisions sont plus proches des normales.

Le stade épi 1 cm est un repère agronomique, indiquant le passage entre le tallage et la montaison. Il sert pour de nombreuses observations et interventions.

Reconnaître le stade épi 1 cm

L’atteinte du stade épi 1 cm dépend de trois paramètres propres à chaque variété :
- les besoins en vernalisation,
- la sensibilité à la photopériode,
- et la précocité intrinsèque (= précocité montaison).

Des facteurs climatiques entrent également en jeu dans la détermination de la date de ce stade. Parmi eux, la température est prépondérante. Les besoins varient de 650°C à 1250°C (base 0°C) selon les variétés et les dates de semis. A noter que les paramètres qui influent sur la température du sol (type de sol, hydromorphie…) sont également impactants. Autour du stade épi 1 cm, la hauteur d’épi augmente en moyenne d’1 mm tous les 10°C (base 0°C). Le stade est atteint lorsque le sommet de l’épi (dans la gaine) est distant, en moyenne, de 1 cm du plateau de tallage sur le maître-brin.

Comment observer le stade épi 1 cm ?- Isoler le maître-brin de la plante et éliminer les talles secondaires.
- Couper les racines à la base de la tige avec une lame de cutter puis dans le sens de la longueur, couper la tige depuis le plateau de tallage jusqu’au sommet de l’épi au moins.
- Mesurer la distance (h) entre le sommet de l’épi et la base du plateau de tallage : si cette distance vaut 1 cm ou plus, le stade épi 1 cm est atteint.
- On peut considérer le stade atteint pour la parcelle lorsque plus de 50 % des plantes l’ont atteint.

Comment observer le stade épi 1 cm ?

Que prédisent les modèles régionaux ?

Cette année, le stade épi 1 cm est atteint ou devrait l’être, pour une variété demi-tardive à montaison semée autour du 25 octobre, entre le 12 et le 27 mars selon les secteurs. C’est 1 à 8 jours plus précoce que la médiane sur 20 ans.

Tableau 1 : Simulations des dates médianes des stades épi 1 cm le 15 mars 2022
Simulations des dates médianes des stades épi 1 cm le 15 mars 2022

Stade épi 1 cm : qu’est-ce que ça change en termes de physiologie ?

Au stade épi 1 cm, le tallage herbacé est terminé et l’élongation de la tige principale (maître-brin) et des talles les plus âgées commence, tandis que les talles les plus jeunes régressent. L’augmentation de la biomasse et des besoins en azote s’accélèrent.

A partir de ce stade, le jeune épi qui progresse dans la tige supporte moins bien les températures basses qu’en plein tallage. Plus le stade avance à partir d’épi 1 cm et plus la parcelle est exposée à un risque de dégâts de gel (destruction d’épis) quand les températures minimales passent en dessous de -4°C à -5°C.

Un stade clé pour plusieurs interventions

C’est à partir du stade épi 1 cm que l’augmentation des besoins journaliers en azote marque une accélération pour devenir maximale pendant la montaison (entre 3 et 4 kg N/ha/jour pour des potentiels entre 70 et 100 q/ha). Il est donc primordial que les plantes ne soient pas en carence azotée durant cette phase. A l’approche du stade épi 1 cm, si des pluies sont annoncées, la réactivité est de mise pour réaliser tout ou partie des apports d’azote de début montaison. Cela est d’autant plus vrai si une impasse a été faite au tallage, situation assez fréquente cette année dans les parcelles avec des reliquats importants ou dans les secteurs qui n’ont pas reçu suffisamment de précipitations pour envisager une valorisation correcte d’un éventuel apport.

Le stade épi 1 cm correspond également au top départ des observations de certaines maladies, notamment celles du pied et la rouille jaune.

Enfin, c’est le bon moment pour évaluer le risque de verse en sortie d’hiver et, si nécessaire, pour commencer à orienter la stratégie de régulation.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

1 commentaires 18 mars 2022 par DAVID

arvalis toujours un train de retard complice semé le 14/10 stade 1er nœud dépassé sud 28 on aurait dû avoir cet article début mars pour anticiper................

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10