En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Symptômes de piétin verse observé sur blé tendre en Bretagne Messagerie Bretagne

Blé tendre : des conditions peu favorables au piétin verse

28 mars 2019

Selon les prévisions, le risque piétin verse est faible cette année, sauf sur quelques secteurs. Toutefois, une estimation précise est à prévoir pour chaque parcelle, en tenant compte de plusieurs facteurs.

Le modèle TOP permet d’avoir un indice de risque climatique au niveau régional sur blé tendre en sortie d'hiver (tableau 1). Les données d’entrée sont la pluie et les températures journalières à partir de la date de semis.

Tableau 1 : Risque climatique évalué à partir du modèle TOP en Bretagne en 2019

Source : BSV Bretagne du 20/03/2019

Les différents cas-types modélisés cette semaine dans le cadre du BSV montrent un risque climatique faible dans la région quelle que soit la date de semis, à l’exception du Finistère.

Evaluer le risque pour chaque parcelle

Le risque climatique à partir du modèle TOP n’est qu’un élément partiel d’évaluation du risque, auquel il faut ajouter une évaluation agronomique à l’échelle de la parcelle.

Toutes les parcelles ne sont pas concernées par le piétin verse, et de nombreuses variétés cultivées dans la région sont peu sensibles, voire tolérantes (tableau 2).

Il faut alors estimer le risque pour chaque parcelle ou groupe de parcelles grâce à la grille de risque qui prend en compte :
• la variété (si notes GEVES supérieure ou égale à 5 aucun traitement spécifique n’est nécessaire). Le risque est principalement présent pour les variétés sensibles (notes 1 ou 2) semées tôt.
• le type de sol et le potentiel infectieux du sol (fréquence de retour du blé, travail du sol).
• le climat : pluviométrie et température douce pendant l’automne et l’hiver (évaluation du risque climatique avec le modèle de prévision TOP).

Figure 1 : Grille d’estimation du risque piétin verse


Tableau 2 : Classement des variétés en fonction de leur sensibilité au piétin verse

Reconnaître des symptômes de piétin verse

La majorité des parcelles dans la région sont au stade début montaison, à ce stade les symptômes s’observent essentiellement sur la gaine par la présence de tache ocellée (elliptique). La tache est bordée par un liseré brun diffus (photos 1 et 2). Après avoir soulevé successivement les gaines, on observe un ou plusieurs points noirs sur la tige correspondant à des amas mycéliens (stromas).



Pour s’assurer que les symptômes correspondent à du piétin verse, passer votre doigt humide sur les taches (photos 3 et 4) :



A noter toutefois que les symptômes sont rarement visibles en début de montaison, ils s’expriment généralement à la fin de la montaison.

Pour en savoir plus sur le piétin verse et les leviers à mettre en place pour limiter la pression de cette maladie, consultez la fiche « piétin verse » ARVALIS.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10