En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Qualité blé tendre récolte 2018 Enquête collecte FranceAgriMer / ARVALIS

Blé tendre 2018 : des qualités au rendez-vous pour les utilisateurs

04 octobre 2018

Malgré de nombreux aléas climatiques, la production française de blé tendre affiche des volumes proches des moyennes quinquennales et des qualités satisfaisantes. Retour sur les résultats de l’enquête sur la qualité de la collecte pilotée par FranceAgriMer en partenariat avec ARVALIS, conduite sur 562 échantillons prélevés à l’entrée des silos.

Les conditions climatiques de la campagne 2017-2018 ont suscité beaucoup d’inquiétudes. Malgré tout, la production française de blé tendre s’établit à un niveau proche de la moyenne quinquennale, à 34,6 millions de tonnes. Sur le plan qualitatif, cette récolte permettra de répondre aux besoins des utilisateurs sur les différents segments du marché, avec une qualité bonne, voire très bonne pour un ensemble de caractéristiques comme la teneur en protéines et la force boulangère.

Près de 28,9 millions de tonnes, soit environ 83 % des blés, sont répartis dans les classes « Supérieur » et « Premium » de qualité meunière, avec un taux de protéines supérieur à 11 %, un poids spécifique supérieur à 76 kg/hl et un indice de chute de Hagberg dépassant les 220 secondes.

12 % : c’est le taux de protéines moyen national

Grâce à des apports d’azote ajustés et à leur valorisation facilitée par les conditions humides du printemps, les teneurs en protéines des blés tendres sont élevées cette année. Elles sont supérieures ou égales à 11,5 % en moyenne dans toutes les régions et dépassent même souvent les 12 %.

Côté poids spécifique, le blé tendre aura bien résisté aux pluies survenues en fin de cycle. Même si une certaine hétérogénéité est observée en lien avec la disparité des séquences pluvieuses, les moyennes régionales dépassent systématiquement le seuil contractuel de 76 kg/hl. Elles sont même bien souvent supérieures à 77 kg/hl.

Par ailleurs, avec 97 % des volumes collectés supérieurs à 240 s, les indices de chute de Hagberg des blés issus de la récolte 2018 répondront largement aux spécifications des utilisateurs.

Une qualité boulangère mitigée

Sur le plan de la qualité technologique, la force boulangère atteint un bon niveau (194 en moyenne). Le P/L moyen est bien équilibré, de l’ordre de 0,8. Pour la qualité boulangère, la France est coupée en deux : la moitié sud a pu être plus impactée par les conditions climatiques du printemps conduisant à des résultats mitigés, alors que la moitié nord affiche des résultats satisfaisants à bons. Cette année est marquée par une bonne hydratation au pétrissage, des pâtes généralement extensibles et des volumes très satisfaisants.

Pour en savoir plus, téléchargez la plaquette « Qualité des blés tendres français – Récolte 2018 » éditée par FranceAgriMer et ARVALIS – Institut du végétal.

Retrouvez les résultats des enquêtes précédentes :• Qualité de la récolte 2017
Qualité de la récolte 2016
Qualité de la récolte 2015
Qualité de la récolte 2014

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant