En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Semences de fermes en germination en Occitanie Messagerie Occitanie

Blé dur : préparer minutieusement les semences de ferme

07 octobre 2021

En cas d’utilisation de graines de blé dur de ferme, tests de germination, tri et traitements de semences sont incontournables avant de semer.

Première chose à faire : réaliser un test de germination et calculer le poids de mille grains (PMG), afin d’ajuster la dose de semis à l’hectare. Ensuite, il s’agit de porter une attention au tri et au traitement de semences. En effet, beaucoup de maladies et de champignons peuvent se transmettre d’une année à l’autre et être catastrophiques pour la campagne en cours, voire les suivantes. C’est le cas de la carie, dont les cas se multiplient sur le territoire, de l’ergot des céréales, ponctuellement présent, du charbon nu et des fusarioses, responsables de la fonte des semis. Les protections fongicides sur la semence sont relativement efficaces sur des lots initialement peu à moyennement contaminés. Tandis que le tri permet de limiter la présence d’ergot et de grains fusariés.

Tableau 1 : Efficacité des traitements de semences du blé dur vis-à-vis des maladies et champignons
Efficacité des traitements de semences du blé dur vis-à-vis des différents maladies et champignons

Comment réaliser un test de germination ?

Connaître la faculté germinative (FG) d’un lot de semences est indispensable pour établir avec précision la densité de grains à semer par m². Le test de germination est réalisé en conditions optimales pour en évaluer le potentiel maximum. Il mesure le nombre de plantules normales pour 100 grains. C’est un paramètre indicatif. Il ne donne pas directement le taux de levée à la parcelle car la levée peut être fortement impactée par des conditions difficiles (temps sec ou froid, excès d’eau…).

Avec les semences certifiées, le seuil minimal de FG est fixé à 85 % en céréales à paille. En cas de seuil abaissé, l’étiquette bleue collée sur les sacs le mentionne.

Concernant les semences de ferme, le test est à réaliser à l’issue des opérations de tri et de traitement.

Voici le protocole :
- Mettre au froid (4-5°C) pendant 72 h, pour lever toute dormance résiduelle, puis mettre à température ambiante (20°C) pendant une semaine ;
- Veiller à ce que les semences soient humidifiées tout au long de la période de test. Mais à l’inverse, attention à ce que les grains ne nagent pas.
- Compter les plantules normales (et non la totalité des grains germés).
=> Le pourcentage de plantes germées normales au bout d’une semaine correspond au taux de FG.

Attention à recalculer la dose de semis en raison des PMG variables

Cette année, les PMG sont élevés mais peuvent être variables d’un lot à l’autre. Il est donc important de bien recalculer la dose de semis afin de ne pas semer trop clair.

Par exemple, si l’on vise 250 grains/m², il faut semer 125 kg/ha avec un PMG de 50, contre 150 kg/ha avec un PMG de 60.

Pour faire le calcul avec les semences : Dose de semis (kg/ha) = (nbre grains/m² x PMG) / 100

Tableau 2 : Dose de semis en fonction de la densité de semis et du PMG
Dose de semis (kg/ha) = (nbre grains/m² x PMG) / 100

Pour en savoir plus, téléchargez le bulletin Challenge Blé dur n°1 du 4 octobre 2021.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10