Gestion des dicotylédones dans le blé dur Messagerie Méditerranée

Blé dur : c’est le moment de désherber

17 février 2022

En cas d’infestations de chardons ou de dicotylédones dans les blés durs, une fenêtre climatique s’ouvre cette semaine pour intervenir. Ce désherbage permettra en outre de lever au plus vite la concurrence pour l’eau si le stress hydrique s’amplifie.

Que faire en cas de pression coquelicots ?

Les coquelicots observés sont au stade rosette sur les semis d’octobre/novembre (photo).

En cas de problème de résistance aux sulfonylurées (groupe HRAC 2), utiliser des spécialités comme Picotop, Bofix, Duplosan super, Omnera LQM, Pixxaro EC et Zypar (figure 1).

Sans aucun problème de résistance, des spécialités à base de metsulfuron (Alliance WG, Allié Duo SX, Allié Max, Allié, Star,Boudha, Phyton/Kumys) ou à base de thifensulfuron-méthyl (Harmony Extra SX, Picaro SX) pourront être appliquées.

Figure 1 : Programmes de désherbage pour contrôler les coquelicots dans les blés durs méditerranéens en présence de populations résistantes aux sulfonylurées
Programmes de désherbage pour contrôler les coquelicots dans les blés durs méditerranéens en présence de populations résistantes aux sulfonylurées

Pour rappel, des méthodes de lutte agronomique permettent de réduire les infestations :
• Couper le cycle de l’adventice en alternant des cultures d’été et d’hiver.
• Faire un faux-semis avant l’implantation de la culture. Les faux-semis tardifs à l’automne sont les plus efficaces.
• un labour occasionnel dans la rotation permet d’enfouir le stock superficiel de graines.

Coquelicots en rosette
Coquelicot en rosette

Comment gérer les chardons ?

Des chardons à des stades déjà bien avancés (5 feuilles) sont observés sur des parcelles avec des historiques de pression. Ces adventices vivaces sont particulièrement nuisibles dans une culture de blé : les chardons sont très compétitifs, notamment pour l’accès à l’eau. Il faut les gérer le plus tôt possible… c’est-à-dire dès maintenant !

Les spécialités contenant 25-30 g de metsulfuron sont efficaces sur chardon, elles sont à privilégier en sortie d’hiver.

Mais, quand les températures se radoucissent, il faut privilégier les hormones au travers des spécialités à base de clopyralid (Bofix/Boston à 2,5 l/ha jusqu’au stade 2 nœuds, Chardex/Effigo à 1,5 l/ha jusqu’à dernière feuille étalée) ou à base de 2-4 D à 800 g/ha jusqu’à 2 nœuds. Les associations de sulfonylurée + hormone sont également possibles (Allié Duo + Chardex par exemple).

Chardon des champs
Chardon des champs

Et en présence de dicotylédones variées ?

En présence d’une flore dicotylédone variée sur la parcelle (véronique, coquelicot, fumeterre…), les tableaux 1 et 2 permettent d’identifier le spectre d’efficacité des produits selon le stade des adventices.

Parmi les dicotylédones observées actuellement, les plus contraignantes à détruire (c’est-à-dire pour lesquelles il existe moins de spécialités efficaces) sont les fumeterres et les véroniques. Sur ces adventices, bien vérifier que la spécialité envisagée est efficace !

Tableau 1 : Doses efficaces des herbicides antidicotylédones (liste non exhaustive) sur des adventices du stade cotylédon à première feuille
Doses efficaces des herbicides antidicotylédones (liste non exhaustive) sur des adventices du stade cotylédon à première feuille

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Tableau 2 : Doses efficaces des herbicides antidicotylédones (liste non exhaustive) sur des adventices à 3-4 feuilles
Doses efficaces des herbicides antidicotylédones (liste non exhaustive) sur des adventices à 3-4 feuilles

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

légende

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10