En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Plantule ambroisie à feuilles d'armoise Vidéo

Bien connaître les ambroisies pour les détruire dans le maïs

15 novembre 2018

Connues pour leur pollen allergisant, les ambroisies présentent aussi une nuisibilité importante dans les parcelles de maïs. Comment les reconnaître ? Quelles solutions mettre en œuvre pour les détruire ? Eléments de réponses en vidéo avec Clémence Aliaga et Sylvie Nicolier, ingénieurs chez ARVALIS – Institut du végétal.

L’ambroisie fait beaucoup parler d’elle par le fort potentiel allergisant de son pollen : quelques grains par m3 d’air suffisent pour déclencher une réaction chez les personnes allergiques. C’est un véritable enjeu de santé publique. Elle est classée comme « plante invasive » et se retrouve à la fois dans les milieux agricoles comme dans les zones non agricoles (bords de coteaux, talus…).

Au Sommaire : - Reconnaître les deux espèces d’ambroisie
- Quelles sont les caractéristiques biologiques des ambroisies ?
- Les différents moyens de lutte disponibles

Reconnaître les deux espèces d’ambroisie

Dans le Sud-Ouest, deux espèces d’ambroisie peuvent se rencontrer : l’ambroisie à feuilles d’armoise et l’ambroisie trifide.

La plantule d’ambroisie à feuilles d’armoise a des cotylédons charnus, elliptiques et les premières feuilles sont divisées, opposées avec une nervure blanche. A des stades plus développés, les feuilles sont du même verts sur les deux faces et profondément découpées. La tige est très pileuse et rougeâtre.

Attention à ne pas confondre l’ambroisie à feuilles d’armoise avec l’armoise vulgaire dont la face inférieure des feuilles est blanchâtre.

Quant à l’ambroisie trifide, elle présente au stade plantule des cotylédons elliptiques, charnus avec une courte pilosité à la marge du limbe. Sur plante adulte, les feuilles sont découpées en 3 ou 5 lobes et sont dentées.


Les feuilles d’ambroisie trifide sont découpées en 3 ou 5 lobes et sont dentées.

[Retour au sommaire]

Quelles sont les caractéristiques biologiques des ambroisies ?

Les ambroisies sont des plantes pionnières et colonisatrices des milieux ouverts. Elles ont une période de germination printanière à estivale, avec des levées très échelonnées qui rendent leur contrôle assez difficile.

La production de graines est importante et leur durée de vie dans le sol est élevée. La plante est capable de redémarrer même après un broyage ou un binage (dans les rangs de mâles broyés en maïs semences par exemple). En culture de maïs, sa nuisibilité est importante.


Redémarrage d’ambroisie dans maïs semence.


Grande plante d’ambroisie dans le maïs semence.

[Retour au sommaire]

Les différents moyens de lutte disponibles

La lutte préventive contre les ambroisies est primordiale. Elle passe par une surveillance des bords de parcelles et des passages d’enrouleurs notamment. Il faut également veiller à ne pas apporter des graines d’ambroisie via le matériel de récolte ou de travail du sol.

Dans les parcelles de maïs où l’ambroisie est présente, Les programmes herbicides doivent être ajustés : intervenir en postlevée avec des associations de produits à base de bromoxynil, sulcotrione ou thiencarbazone-méthyl. Ces interventions sont à renouveler pour gérer les levées échelonnées.

En complément de ce désherbage, il est possible de réaliser un binage, mais sur des ambroisies encore peu développées pour éviter qu’elles ne se repiquent.

[Retour au sommaire]

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant