En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Un homme contrôle le remplissage de l’épandeur d’azote pour la fertilisation azotée d’une parcelle de blé dur en février 2020 en Occitanie Messagerie Occitanie

Azote & blé dur : raisonner le fractionnement des apports en fonction de la date de semis

20 février 2020

Le fractionnement des apports d’azote est nécessaire pour maximiser la valorisation des apports d’azote en trois, quatre ou cinq apports selon la dose à répartir. Recommandations sur les stratégies de fertilisation à mettre en place selon la situation.

Mieux vaut réserver 40 à 70 unités au stade sortie dernière feuille selon les variétés et les potentiels pour assurer la teneur en protéines. Cette dose de réserve est incluse dans la dose totale (tableau 1).

Tableau 1 : Dose de mise en réserve à reporter en fin montaison (apport qualité) (kg/ha)

Il est recommandé de réaliser un pilotage de l’azote en fin de cycle. Dans le cas de l’utilisation du HN-Tester ou du N-Pilote, ne pas oublier de réaliser une bande sur-fertilisée lors des prochains apports pour pouvoir utiliser l’outil (au moins 100 unités supplémentaire).

Le tableau 2 indique les doses totales en fonction des objectifs, précédents et type de sol dans des systèmes sans apport de matières organiques. Les calculs prennent en compte la pluviométrie excédentaire depuis le semis et sont réalisés pour des variétés avec bq = 3,7 (Anvergur, Miradoux…) avec 410 mm entre la 01/10 et le 01/03.

Les doses indiquées ne sont que des repères, l’idéal est de les calculer à la parcelle.

Tableau 2 : Dose d’azote totale sur blé dur selon le type de sol

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Zoom sur des cas-types selon la date de semis

Cas 1 : pour les semis de fin octobre début décembre

Dans ces situations, le potentiel de rendement est conservé sauf zones hydromorphiques. Le raisonnement de la fertilisation azotée se fait classiquement :

• Un apport au tallage a été réalisé (entre le 16 janvier et aujourd’hui) : dans ce cas, l’azote est présent au niveau des racines.

• L’apport suivant se réalisera autour du stade épi 1 cm mais pas avant (vers la fin du mois) et pourra être fractionné en 2 à 15 jours d’écart, si la dose préconisée est importante.

Schéma 1 : Proposition de fractionnement pour des semis de fin octobre à début décembre

Exemple de fractionnement des apports d’azote
Un blé dur dans un argilo-calcaire profond (profondeur 100 cm) avec un objectif de rendement de 65 q/ha sur la variété Anvergur semé fin octobre, ayant reçu 410 mm depuis le 1er octobre.
Précédent : tournesol à 30 q/ha et fertilisé avec 40 unités

La dose totale d’azote à apporter est de 241 unités.
Le conseil d’apport d’azote au tallage est de 30 unités
Dose à reporter à dernière feuille étalée (apport qualité) : 60 unités
Dose restante : 151 unités à répartir en 2 fois :
     - Janvier : 30 unités (dose tallage)
     - Fin février : 75 unités
     - Début/ mi-mars : 76 unités
     - Fin avril (Dernière feuille étalée) : 60 unités

Cas 2 : pour les semis de décembre/janvier

Dans ces situations, le potentiel de rendement sera probablement plus faible, et par conséquent les doses totales à prévoir seront également plus faibles. Attention, sur ces dates de semis, les stades vont s’enchaîner très rapidement, veillez à bien anticiper vos opérations culturales et viser si possible des périodes de pluies : mieux vaut profiter des pluies en anticipant sur les propositions présentées sur le schéma 2 :

• Un apport précoce était préconisé dans ces situations (autour de 30 u) : si cela n’a pas été réalisé, le faire au plus vite pour ne pas pénaliser la croissance racinaire dans un horizon de sol aujourd’hui très pauvre en azote.

• Les apports suivants pourront se réaliser autour du stade épi 1 cm (fin mars – début avril) et pourront être fractionnés en 2 à 15 jours d’écart, si la dose préconisée est importante et en anticipant la première fraction avant le stade épi 1 cm.

Schéma 2 : Proposition de fractionnement pour des semis de fin décembre/janvier

Exemple de fractionnement des apports d’azote
Un blé dur dans un argilo-calcaire profond (profondeur 100 cm) ayant eu des soucis d’implantation et d’hydromorphie, avec un objectif de rendement ré-estimé à 45 q/ha sur la variété Anvergur semé début janvier, ayant reçu 410 mm depuis le 1er octobre.
Précédent : tournesol à 30 q/ha et fertilisé avec 40 unités

La dose totale d’azote à apporter est de 159 unités.
Le conseil d’apport d’azote précoce est de 30 unités
Dose à reporter à dernière feuille étalée (apport qualité) : 60 unités
Dose restante : 69 unités qui peuvent être appliquées en une fois (répartir en 2 fois si la dose est supérieure à 80 unités) :
     - Janvier : 30 unités (dose tallage)
     - Fin mars : 69 unités
     - Fin mai (Dernière feuille étalée) : 60 unités

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10