Blé au stade début tallage en décembre 2021 en Occitanie Messagerie Ouest Occitanie

Apport d’azote sur céréales : pas plus de 60 kg N/ha si besoin au tallage

09 décembre 2021

Certaines parcelles semées en octobre atteindront parfois le stade début tallage avant fin décembre. C’est le moment de raisonner la stratégie de fertilisation azotée et notamment le premier apport.

Entre plein tallage jusqu’au stade épi 1 cm, cela laisse une période large pour réaliser les premiers apports d'azote, s’ils sont nécessaires. Ces apports sont à raisonner en intégrant le risque verse et en respectant la réglementation Directive Nitrate en vigueur sur le secteur.

Alimenter le blé jusqu’au stade épi 1 cm

L’apport à tallage a pour but de permettre à la plante d’atteindre le stade épi 1 cm sans subir de carence azotée. Les besoins entre le semis et ce stade sont faibles et estimés à maximum 60 kg N/ha.

Le premier apport ne doit donc pas dépasser cette valeur dans la mesure où :
- L’excédent ne sera pas valorisé par la plante, il ne permet donc pas de maximiser le rendement ou la teneur en protéines.
- Un excès d’azote peut entraîner des problèmes de verse physiologique de même que favoriser l’apparition de certaines maladies, comme notamment l’oïdium.

Le calcul des reliquats azotés par la méthode des bilans est donc indispensable pour décider d’un éventuel apport au stade tallage. Celui-ci pourra être retardé voire annulé en cas de fourniture du sol suffisante.

La valeur A provisoire pour la campagne 2021/2022La valeur A correspond au coefficient de minéralisation de l’année précédente. Elle s’élève provisoirement à 135 kg N/ha. Le chiffre définitif sera communiqué dès que possible.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10