Rouille jaune observée précocement sur blé en mars 2022 en Pays de la Loire Messagerie Pays de la Loire

Apparition de maladies foliaires précoces sur céréales : quand intervenir ?

17 mars 2022

Le point sur la situation maladies dans les parcelles de blé tendre et d’orges, avec un rappel sur les stades et seuils d’intervention.

Des céréales en avance avec d’importants niveaux de biomasse

Dans la grande majorité des situations, les cultures sont bien implantées et présentent des états de croissance très satisfaisants, avec des niveaux de biomasse élevés. Pour les semis d’octobre, le stade épi 1 cm est désormais atteint, voire dépassé.

Les cultures sont à ce jour correctement alimentées en azote, mais les apports à réaliser autour du stade épi 1 cm sont désormais à prévoir, si cela n’est pas déjà fait. Les pluies de ce week-end sont favorables à l’assimilation de l’engrais apporté la semaine dernière.

Présence de rouille naine et d’helminthosporiose sur orges : attendre le stade 1 nœud pour intervenir

De la rouille naine et de l’helminthosporiose sont signalées de manière relativement précoce sur orge d’hiver. Bien que les premiers symptômes puissent être observés dès le stade 3 feuilles, il n’est pas souhaitable d’envisager une protection avant le stade 1 nœud. Ce stade est imminent dans certaines parcelles de la région ; néanmoins, ce n'est pas le cas pour la majorité et il est donc actuellement trop tôt pour intervenir.

rouille jaune & helmintho

Signalement de septoriose, de rouille jaune et d’oïdium sur blé tendre

De la septoriose et de l’oïdium sont régulièrement signalés en bas de plantes. Les premiers foyers de rouille jaune sont également visibles, sur variétés sensibles pour la majorité des cas.

En ce qui concerne la septoriose, les conditions climatiques futures seront déterminantes sur l’évolution de la maladie. Une protection avant le stade 2 nœuds n’est pas recommandée, la stratégie de protection optimale consistant à viser un bon niveau de protection des dernières feuilles : il est donc encore trop tôt pour intervenir !

Concernant l’oïdium et la rouille jaune, la période de contrôle de ces maladies débute à partir du stade épi 1 cm.

Signalement de septoriose, de rouille jaune et d’oïdium sur blé tendre

Message rédigé par ARVALIS - Institut du végétal en concertation avec la CAPL, la CAVAC, la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, La Coopérative d’Herbauges, Les établissements Hautbois, Eureden, Bernard Agri-Services, Soufflet Agriculture.
Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10