En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Chantiers d’ensilage de maïs Maïs fourrage

Actualisation des dates prévisionnelles de récolte

29 juillet 2020

Pour cette deuxième carte de prévisions, les premiers chantiers d'ensilage sont prévus à partir du 20 août, voire avant si le déficit hydrique persiste.

Par rapport à la première carte diffusée en juillet, celle-ci prend en compte les températures relevées depuis le 9 juillet. Avec des valeurs observées proches de la médiane, les dates de récolte prévues ont peu évolué. En conditions d’alimentation en eau normale, les premières récoltes devraient débuter autour du 20 août en Rhône-Alpes, Pays de la Loire et Centre-Ouest.

En situation de stress hydrique, les prévisions doivent être considérées avec précaution. Si le temps sec persiste, les chantiers d’ensilage pourraient démarrer plus tôt que prévu.

Carte des dates prévisionnelles de début des récoltes des maïs fourrage, établie le 22 juillet 2020, pour un scénario climatique à venir normal

Aujourd’hui, il revient à chaque éleveur de vérifier l’évolution de ses maïs par les méthodes habituelles (observation de l’état des plantes, de la maturité des grains). Les chantiers se déroulant sur environ un mois, ARVALIS recommande de commencer les récoltes suffisamment tôt (dans le calendrier) pour ne pas les finir à des taux de matière sèche trop élevés.

Un déficit hydrique plus ou moins prononcé au stade floraison

La floraison des maïs a débuté depuis une dizaine de jours et va se prolonger jusqu’à début août dans les régions les plus tardives.

Au niveau des températures, après un début de cycle très excédentaire, les cumuls observés depuis le mois de juin sont, en moyenne, proches de la normale, voire légèrement excédentaires dans l’ouest. Côté pluviométrie, le début du mois de juillet a été sec dans tout le pays. Les maïs commencent à souffrir d’un manque d’eau dans les parcelles les plus superficielles, notamment dans les régions où le mois de juin a également été peu arrosé (Nord-Picardie, Haute-Normandie).

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10