En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Les territoires du maïs fourrage en France

A chaque segment, sa réponse

05 octobre 2011

L’adaptation fine de la riche offre génétique maïs aux contraintes de chaque territoire est l’enjeu des années à venir pour apporter des réponses dans chaque système fourrager.

Au nord d’une ligne Nantes-Charleville-Mézières, le principal facteur limitant est la disponibilité en températures qui commande un choix de variétés précoces, même si on observe actuellement une évolution dans ce choix. Les contraintes maladies et ravageurs sont faibles, l’irrigation n’est pas présente.

En zone Centre-ouest, le déficit hydrique permanent pose le problème de la sécurisation de tous les systèmes fourragers. Le maïs apporte sa robustesse, mais soit l’irrigation d’appoint, soit une stratégie adaptée (esquive, choix variétal) est indispensable pour inscrire les systèmes de production de ces régions dans la durabilité.

Dans la moitié sud de la France, et ce plus à l’Ouest qu’à l’Est, les cultures sont sous contrainte d’alimentation hydrique estivale déficitaire (carte n°8) et l’irrigation assure souvent le rendement et la qualité du maïs fourrage. La contrainte ravageurs est forte et va devenir la préoccupation principale.



Carte n°8 : Estimation du déficit hydrique estival (pluies moins évapotranspiration potentielle, P-ETP) (16 juin - 31 août en mm)

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10