22 mars 2012

Bioraffineries

De la chimie végétale à partir de matières premières agricoles et forestières

Thierry Stadler est directeur général du Pôle de compétitivité Industrie et Agroressources. Il oeuvre pour le développement de la chimie du végétal. En créant des bioraffineries qui utilisent des agroressources et regroupent des industries diverses, il serait possible de valoriser des matériaux ordinairement perçus comme des déchets. A partir du bois, on peut créer du sucre, à partir de co-produits végétaux, de la nourriture animale, etc. Le blé tendre pourrait intégrer ces processus.





Mots-clés